Joyeux Noel

 (Quand même) 

 

 

 

Joyeux Noel,

 Meilleurs Voeux pour 2009

 

La Patinoire d'Uzès

Sans qu’aucun article ne lui soit vraiment consacré, la patinoire établie sur l’esplanade attirent quelques remarques allusives négatives. « C’est nos impôts, 3 euros la demie heure c’est cher etc. etc.). J’ai demandé à mon ami Christian, qui est le mieux placé, ce qu’il en pense. « Je paye 1600 euros par an d’impôts locaux, je ne vais pas voir les abrivados pendant la fête votive, mais je comprends que certains aiment ça, et ils sont nombreux sur les boulevards chaque années à voir passer les taureaux, je ne vais pas voir le feux d’artifice, c’est éphémère, ça fait du bruit, ça coûte cher, celui d’Uzès n’a pas grand intérêt car le site du pas de tir ne s’y prête pas, mais je comprends aussi que certains aiment ça, pareil pour le bal à Papa ou les concerts électros de la fête, je me trouve trop jeune pour aller au repas des retraités, mais je sais que pour beaucoup c’est un moment qui compte, alors, j’ai quand même droit à ma petite part de rêve financée par mes impôts locaux, comme les autres, non ? De voir des jeunes se régaler sur la glace me convient parfaitement, et je suis très content d’y apporter mon écot, 3 euros la demie heure, c’est peut-être cher, mais c’est moins onéreux qu’une semaine aux sports d’hiver. Et nos gosses ont bien le droit eux aussi aux plaisirs de la glace et des joies de Noël, tout le monde ne peut pas aller à Courchevel » D’autant que les 3 minutes d’auto-tamponneuses, juste à coté coûtent 2,50 €uros !!!!!

Ensuite, j’ai demandé son avis à mon petit neveu Paulo : «  D’abord, ceux qui rouspètent, ne sont que des grosses nouilles qui ne savent pas tenir sur des patins !!!! » et comme dirait la mère Denis, « Ça c’est ben Vrai » !!!!!!
Quand à moi, je dirai simplement, c’est bien triste, nous vivons dans une société, où, à tout les niveau, au boulot comme ailleurs, d’aucuns prétendent, d’un ton moralisateur, interdire tout ce qui ne leur conviennent pas et rendre obligatoire ce qui les intéressent. Comme a répondu le général, à quelqu’un qui lui criait : Mort aux cons, « Vaste programme, mon ami, vaste programme. »



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement