Nous vivons une époque formidable !!!

Nous vivons une époque formidable, je ne sais pas si tu l’as vu à la télévision mais, par ces grands temps froids, on a bâché la pelouse du stade de France sur l’intégralité de sa surface et l’on propulse en dessous de cette protection de l’air à 70°. Ben oui, il ne faudrait pas que nos rugbymen millionnaires n’égratignent leurs délicats petits genoux en les râpant sur le sol gelé. Et pendant ce temps, des femmes, des enfants, des hommes dorment dehors, sous des cartons, blottis dans des cages d’escaliers, sous des tentes, dans de vieilles voitures, à même le sol dans la rue. Certains en meurent, aucun n’en sortira indemnes.
Assis dans son confortable bureau, bien chauffé, un président de la république nous explique qu’afin que les pauvres soient un tout petit moins pauvres, il faut d’abord que les riches soient encore beaucoup plus riches. Les nantis pourront ainsi partager les miettes de leurs richesses en faisant travailler les plus défavorisés pour leurs bons plaisirs, en leur faisant construire leurs voitures de luxe, en nettoyant les chiottes de leurs palaces, en soignant leurs bobos dans des cliniques auxquelles les pauvres ne peuvent pas avoir accès.
Le vieux rêve de la classe dominante, à qui Guizot en 1840 demandait de s’enrichir, est enfin réalisé, le temps des seigneurs et des manants est revenu.

 
Mardi 7 Février 2012
stade de france

Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement