Selon que vous soyez puissant ou misérable
 
« Selon que vous soyez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir »
Jamais ces quelques vers de jean de LaFontaine n’ont pris autant de sens que ces derniers jours. Jamais le terme « Blanchir » n’aura résonné avec autant de cynisme, oui l’homme blanc a été blanchi, la femme noire humiliée. Écoutez les ces moralistes qui nous demandent de respecter la chose jugée !!!! alors qu’il n’y aura pas de jugement, écoutez les glorifier cette justice américaine qui détient plus de 1000 condamnés à mort dans ses cellules, Ce grand pays démocratique où de jeunes texans peuvent fêter au champagne l’exécution d’une femme noire, où un grand joueur de football peut être acquitter d’un double crime au pénal et condamner à indemniser les familles au civil, ou les juges sont élus en flattant les plus bas instincts de leur électorat.
La femme noire a menti , elle a menti pour échapper à la misère de son pays et à la violence qui y régnait, elle n’a tué personne, elle n’a lésé personne, mais dans ce pays à la morale puritaine et judéo chrétienne, il est plus grave de mentir pour améliorer son quotidien que de mentir en prétendant avoir les preuves d’armes de destruction massive en Irak afin de déclencher une guerre aux conséquences catastrophiques, tant sur le plan humain que politique et financier.
L’homme blanc affirme que la femme noire était consentante, tous les violeurs disent la même chose, il est riche, immensément riche, il appartient à ce monde de la finance qui compose l’essentiel de l’électorat du juge blanc, plus soucieux de retrouver son siège et de son avenir politique. Elle, elle noire, pauvre et musulmane. L’affaire est pliée, le juge blanc croit l’homme blanc, l’ami de ses amis, l’ami de ses électeurs. Circulez, il n’y plus rien à voir.
Respectons les décisions de justice  clament indécemment ceux qui hier, prétendaient militer pour la fin du harcèlement sexuel,  la libération et la dignité de la femme.
Dignité ? Vous avez dit dignité ? Le 6 Mai 2012 au soir, l’addition risque d’être très lourde et manquer de dignité.
 
dsk
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement