Saleté de Pauvres

(Vive la Crise)

 
Saleté de Pauvres, il paraîtrait qu’ils ne sont pas d’accord pour payer un impôt de solidarité en faveur des riches qui ont tout perdu avec la crise financière. Manquerait plus que ça, eux qui ont planqué leurs petites noisettes bien à l’abri chez l’écureuil pendant que d’autres prenaient des risques inconsidérés et désintéressés par patriotisme, afin de relancer lancer l’économie de marché. Heureusement, les pauvres ont la possibilité de se racheter une conduite, ce matin même sur une radio d’information continue, (France Info pour ne pas la nommer) un brillant économiste nous expliquait que nous vivions une époque formidable, c’était une période de chance comme jamais ces salauds de pauvres ne s’en sont vu offerte depuis des décennies. Eux qui ont sauvé leurs économies en n’investissant pas ont l’opportunité d’acheter avec leurs soussous les titres qui ont pris le bouillon, et qui sont au plus bas, « vous ne risquez pas grand-chose, et même si vous perdez un peu d’argent, vous en perdrez moins que les riches qui vous les revendent » (Ce n’était pas tout à fait dans ces termes bien sûr, mais c’était exactement ça). « Et si, messieurs les épargnants vous ne saisissez pas cette possibilité, vous en avez une autre, Faites des travaux, c’est le moment, c’est la crise dans le bâtiment, les délais d’attente sont réduits, quant aux entrepreneurs, maçons, plombiers ou électriciens, ils n’ont plus les moyens de faire les difficiles, n’hésitez pas à marchander. »
Vive la crise en somme !!!! A la morale nauséabonde des boursicoteurs, je préfère la solidarité prolétarienne, la vraie, celle des petites gens, celle qu’ils pratiquent entre-eux, entre voisins, loin des appareils de partis, en tout cas pas celle de la gauche Bobo-DSK. Bon, mais c’est pas tout, paraîtrait qu’ils ferment quatre écoles de gendarmerie, mais alors, qui c’est qui va garder la villa de CLAVIER ?????
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement